GROS et ADO: Comment perdre du poids quand on a 13 ans?

L’adolescence est un passage de la vie où la création de liens sociaux est d’une extrême importance pour l’affirmation de soi et la construction de la future vie adulte. Sauf qu’à cet âge là, c’est bien connu, ces jeunes adultes en devenir ne sont vraiment pas tendres les uns avec les autres, pouvant rendre cette période traumatisante et stressante pour celui qui souffre de moqueries. Pouvant aller jusqu’à l’arrêt de la scolarisation, voire même jusqu’au suicide dans certains cas. Toutes les raisons du monde peuvent être valable pour faire d’un « enfant » un souffre douleur: parce qu’il est roux, parce qu’il a des lunettes, parce qu’il a un cheveux sur la langue, parce qu’il a de l’acné, parce qu’il ne manifeste pas des signes de richesse extérieure, parce qu’il est gros…et c’est bien de ce dernier cas dont nous allons parler aujourd’hui.

Au delà du rôle social de l’image extérieure d’un corps, les problèmes de santé pouvant se dégager d’un organisme adolescent en surpoids sont importants et différents de ceux des adultes: perturbation de la croissance, modifications hormonales entraînant des effets divers tels qu’une perturbation de la croissance là encore, de l’humeur, hypersensibilité, mais également problèmes de développements/dommages articulaires et cardiaques, pour ne citer qu’eux.

Perdre l’excès de poids est donc indispensable. J’entends souvent dire « quand il va grandir, la graisse se répartira sur l’ensemble de son corps et il ne sera plus gros ». Cela peut être vrai dans certains cas mais dans la majorité des cas, spécialement si l’embonpoint est considérable, cela ne se vérifiera pas du tout. D’un autre côté, mettre un « enfant » (qui n’en est plus vraiment un d’ailleurs, donc ne le considérez pas comme tel) au régime est impensable. Mais alors,

Comment perdre du poids sans régime quand on est ado?

ALIMENTATION:

Si vous êtes un parent à la recherche de clés pour aider votre enfant en surpoids ou que vous êtes vous-même l’ado en question, vous avez frappez à la bonne porte. La première des choses à faire sera de modifier les habitudes alimentaires de toute la famille, et pas seulement celles de celui qui est en surpoids. Premièrement parce que ça lui évitera de se sentir « anormal ». Et deuxièmement, ça ne fera pas de mal aux autres, bien au contraire. Je vous conseille donc de faire le grand ménage dans vos placards et de virer tout ce qui est transformé (pâtes, pain de mie, confiture, pâte à tartiner, biscuits, céréales de petit-déjeuner (même les Spécial K, Fitness et compagnie qui sont bourrées de sucres malgré ce que dit le paquet!), les sodas, les jus de fruits n’étant pas 100% pur jus, les sirops, les yaourts aux fruits, les charcuteries bizarres, les plats préparés, etc. Je fais appelle à votre bon sens. Si vous avez un doute sur un produit, demandez vous si vous pourriez le trouver dans la nature ou pas. Ainsi que tout ce qui est raffiné (riz blanc, farine de blé traditionnelle, sucre en poudre, pain, etc.). Dans un premier temps, cela devrait faire de la place pour re-remplir vos placards de bonnes choses: fruits, légumes, lentilles corail/belouga/vertes/marrons/blondes, haricots rouges, pois chiches, et toutes les autres légumineuses, farines complètes,

Regardez les étiquettes de tout ce que vous achetez et ne croyez pas ce qui est marqué sur le devant du paquet! Vous éviterez ainsi les pièges des distributeurs commerciaux qui ne cherchent qu’à vous vendre de la merde au dépend de votre santé. Mais avec tous les noms barbare utilisés de nos jours, le mieux reste d’acheter des aliments bruts.

yaourts natures (vous pouvez toujours les agrémenter de plein de choses gourmandes comme des noix, des baies, des graines, de la poudre de cacao pur, etc.), noix, baies, graines (tournesol, courge, chia, poopy, lin, sésame, etc.), huile d’olive extra vierge de première pression à froid, huile de noix de coco extra vierge de première pression à froid (utilisée pour la cuisson principalement; pas besoin d’en mettre 3 tonnes), beurre clarifié de première qualité. Si vous mangez de la viande, privilégiez les animaux nourris à l’herbe, n’ayant pas suivi de traitement antibiotiques/hormonaux et autres (clairement, cela fait des ravages sur notre santé on n’a même pas idée!), œufs bio élevés en plein air; ceux de la mémé qui élève ses poules sont les meilleurs alors allez au marché! ça vous fera prendre l’air en plus 😉 ; pour ce qui est du poisson…si vous n’êtes pas SÛR qu’il est d’extrêmement bonne qualité, vous ne l’achetez pas! Mercures, Cadmium,  Arsenic,…la liste des polluants ayant des effets neurotoxiques qu’ils contiennent est longue comme le bras! Concernant le fromage et la charcuterie, si vous en mangez, choisissez là de très bonne qualité (le jambon de Paris Herta, le Camembert Président (et tous les autres du style) ce n’est pas « de la bonne qualité » c’est du marketing, pensez y) là aussi, et limitez votre consommation. Ils sont bourrés de graisses saturées. Concernant les produits laitiers, je vous conseille de les limiter au maximum et de les remplacer par des produits à base de lait d’amande, de riz, d’avoine, etc. Bien meilleur pour la santé et très bon au goût aussi! Essayez les vous pourriez être surpris! On les choisira Bio bien évidemment.

ACTIVITÉ PHYSIQUE:

Au niveau du sport, faire courir un gamin pendant 10km ce n’est pas humain. Privilégiez plutôt les sports ludiques (vélo, basket-ball, football, natation, équitation, danse, boxe, etc.) et les entraînements de haute intensité (HIIT). Ils apportent un maximum d’effet en un minimum de temps!

MORAL:

Quoi qu’il en soit, le rôle des parents est CRUCIAL! Remotivez votre ado déprimé, redonnez lui de l’espoir, faite du sport avec lui. Les changements doivent être tenus sur le long terme. Il ne s’agit pas d’un régime mais d’un changement de mode de vie, de façon de manger, de façon de bouger. Etre plus actif c’est aussi faire plus de choses dans ses journées et profiter plus pleinement de chaque jour. De plus, n’hésitez pas à rappeler à votre ado qu’en perdant du poids, il n’attira plus la moquerie de ses camarades mais l’admiration de par les résultats obtenus. Son moral n’en sera que meilleur et sa scolarité sûrement aussi!

N’hésitez pas à m’écrire pour me raconter votre histoire, me poser vos questions et me rapporter vos résultats. Si vous trouvez que cet article ne vous aide pas assez, envoyez moi un mail à l’adresse: thehealfitter@gmail.com; afin que je puisse vous aider plus en profondeur et vous apporte un meilleur suivi. Dans tous les cas, je détaille tout en long en large et en travers dans mon eBook qui arrive très bientôt! 🙂

Gardez la pêche et ne baissez pas les bras en attendant, de vraies solutions existent et je ferais de mon mieux pour vous aider! Bonne journée à tous! 🙂

Mélanie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s