La jungle des compléments alimentaires!

À la pharmacie/parapharmacie, au supermarché, sur internet, dans les magasines…c’est simple on en trouve partout! Véritable mine d’or commerciale, chacun y va de son coup de pub, tous plus fort les uns que les autres pour vous inventer des maladies et vous promettre que ces petites pilules vont améliorer votre vie. Mais sont-ils vraiment efficaces? Comment les choisir et dans quel but?

En tant que grande angoissée de la vie, j’en ai testé des pilules « miracles »…des dizaines, si ce n’est pas plus. Je crois que cela a commencé par des vitamines, quand j’étais petite, tous les hivers j’avais droit à ma cure de comprimés à croquer à la fraise ou à l’orange, sensés me donner la pêche pendant la froide saison. Puis à l’adolescence, les magasines people et leurs stars longilignes m’ont fait m’orienter vers des produits plus spécifiques sensés drainer, affiner, et aider à la perte de poids. Plus « innovants », plus « efficaces », et surtout plus chers, les uns que les autres. Sauf que jamais rien ne fonctionnait, ou très très (TRÈS!!) peu, et que je passais mon temps à essayer de trouver LE remède miracle. Je ne comprenais pas pourquoi ledit produit marchait sur 73%* des femmes (vous aurez aisément compris qu’il ne s’agit là que d’un exemple du fameux « pourcentage de réussite », assez élevé mais pas trop, pour paraître crédible, que les marques apposent sur leurs produits pour nous faire rêver) et pas sur moi. Quoi que je fasse, je ne faisais jamais parti de ces « winners »; étais-je donc à ce point une brebis galeuse hermétique à toutes les poudres de perlimpinpin de la terre?

Puis est arrivé le végétalisme et progressivement j’ai tout remis en question…Les compléments alimentaires n’y ont pas échappés. Et quand j’ai pris conscience que j’encrassais mon organisme de particules chimiques, j’ai tout balancé et j’ai décidé de voir ce qui se passait. Et là? devinez… hormis le « sevrage » psychologique que j’ai essuyé pendant quelques jours, je n’ai pratiquement pas senti la différence. Tous ces trucs que je prenais ne servait à rien, à part à me flinguer les reins à petit feu.

Mais mon histoire avec les compléments alimentaires ne se termine pas là… Un jour j’ai ressenti le besoin d’avoir un petit coup de pouce. Parce que l’alimentation et le sport ne suffisaient pas (eh oui la génétique a toujours sa part de responsabilité, même si on s’en sert trop souvent comme prétexte, pour se déresponsabiliser justement) j’ai choisi de m’orienter vers une nouvelle sorte de thérapie. Fini les cocktails miracles issus de l’industrie chimique, j’avais décidé de tester les compléments alimentaires bio. Et du fait de l’absence de synthèse, du fait qu’ils ne soient qu’un concentré de ce que l’on trouverait dans la nature, l’idée me plaisait, et les résultats que j’ai obtenu, encore plus! Je me rend compte que ma plus grosse erreur, pendant toutes ces années, fut de sous estimer l’impact de l’alchimie, la synergie, entre les molécules, et la capacité du corps à reconnaître ce qui est vivant. L’organisme est trop complexe pour qu’une paire de molécule chimiques inactives règle l’ensemble des mécanismes. Ne pensez pas que les compléments alimentaires constituent la solution miracle, ils ne sont là qu’en tant que bonus et ne doivent en aucun cas vous laisser penser que, parce que vous en prenez 3 fois par jour, vous êtes moins responsables de votre santé.

Cela dit, dans certains cas, je les recommande vivement (cure de magnésium en cas de fatigue ou de déprime, cure de levure de bière pour les cheveux, cure d’omégas pour le bien-être cellulaire etc.) surtout s’ils sont constitués d’éléments naturels. Phytothérapie, oligothérapie, vous aideront aisément c’est certain. Et s’il vous vient l’envie de me dire que les plantes sont inefficaces, je vous laisse penser aux effets du cannabis, du pavot, de la pénicilline, etc. Les synthétiques n’ont aucun intérêt nutritionnel croyez moi. Bien que « chargés » en nutriments, ils ne seront pas assimilés par votre organisme et donc totalement inutiles. Plus une chose sera vivante (fruits frais, légumes frais, plantes germées etc.), plus elle aura de l’intérêt pour vous nourrir. Votre corps est un temple n’oubliez jamais ça.

Prenez soin de vous et passez une excellente journée,

M.M

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s