Faites le plein d’Omégas 3!

Les Omégas 3! On en entend parler sans arrêt, à la télévision, dans les magazines, etc. Mais qui sont-ils, à quoi servent-ils vraiment et où peut-on les trouver?

Définition et utilité:

Les Oméga 3 et 6 (à cet instant je me demande comment je vais faire pour aller au plus simple et plus complet à la fois…souhaitez moi bonne chance!) sont ce qu’on appelle des acides gras essentiels, qui, contrairement à d’autres acides gras, ne peuvent pas être produits par l’organisme et donc, doivent impérativement être apportés par l’alimentation. Oui mais les acides gras c’est quoi? (J’y viens, minute papillon). Les acides gras sont des constituants indispensables à la formation des membranes cellulaires, mais également une source d’énergie pour l’organisme. Ainsi, le bon fonctionnement de nos cellules, et de notre corps dans son intégralité, dépend en partie de ces molécules.

(Pour des raisons de simplicité et de conservation de votre attention je ne traiterai pas le « pourquoi on les appelle oméga3 et oméga6? » maintenant)

Cela dit, le rapport Oméga3/Oméga6 joue un rôle très important dans le bon fonctionnement de l’organisme. Or, dans notre société occidentale, si les Oméga 6 sont présents en grande quantité dans notre alimentation (nous faisant atteindre des sommets en terme d’ingestion), les oméga3, quant à eux, sont souvent trop peu nombreux. Ainsi, alors que les professionnels de la santé, recommandent un rapport oméga6/oméga3 compris entre 1 et 4 (soit entre autant et 4 fois plus d’omega 6 que d’omega 3), de nos jours ce rapport est plus aux alentours de 15 ou 16 en faveur des omegas 6 (soit 15 fois plus que d’omega 3!) du fait de notre trop grande consommation de viande (surtout rouge!). Le problème est que cela n’est pas qu’une question de chiffres. En effet, le réequilibrage de ce rapport, et donc une plus grande consommation d’omega3, entraînerait un meilleur fonctionnement cardiaque, en diminuant le taux de triglycérides sanguins (gras dans le sang) ainsi que la viscosité des cellules sanguines, et réduirait significativement les risques de maladies cardiovasculaires (qui je le rappelle sont un véritable problème de Santé Publique); mais également améliorerait les capacités cérébrales, les sentiments de déprime, d’anxiété et la mauvaise gestion de ses émotions qui touchent, entre autres, un grand nombre de gens.

Où les trouver?

Outre les poissons gras, bien des aliments sont riches en Oméga 3.

C’est notamment le cas des huiles de colza et de lin, mais aussi les huiles de noix, de soja et de germe de blé. Vous pouvez également consommer ces graines (lin, colza) et fruits à coques (noix, noisettes, amandes, pistaches) tels quels dans vos salades ou en apéritif par exemple. Cela dit, pas besoin d’en ingurgiter 3 tonnes, une poignée par jour suffit; d’autant plus qu’ils sont très caloriques (~500kcal/100g).

Certains légumes, comme la mâche, le cresson, la laitue, les épinards ou encore les avocats, sont aussi très riches en Oméga 3 alors ne vous en privez pas.

Astuce: le Curcuma, additionné au poivre, est également une bonne source naturelle d’Oméga 3, pensez y lors de vos recettes.

Voilà, vous êtes maintenant parés pour faire le plein d’Oméga 3 et préserver un peu plus votre capital santé 😉

N’hésitez pas à me laisser vos commentaires ci-dessous,

M.M

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s